Blog

Nos conseils pour bien préparer la rentrée !

Bien réussir sa rentrée

Accueillie avec un certain soulagement mais aussi parfois par quelques craintes aussi bien par les parents que par leurs enfants, la rentrée scolaire est toujours un événement marquant dans une année.

C’est une transition, un retour à la “normale”, mais aussi la continuation de l’apprentissage.

Dans cet article, nous vous dévoilerons nos conseils pour que ce moment se déroule le plus sereinement possible et que votre enfant réussisse sa rentrée scolaire !

 

Préparez tous les documents, toutes les visites, et toutes les courses nécessaires !

Les courses de rentrée, c’est LE rituel incontournable.

Mais, et on a tendance à l’oublier, c’est loin d’être le seul ! Alors faites d’une pierre deux coups. Profitez-en pour effectuer les visites médicales et contrôles réguliers habituels.

Refaites un point avec le dentiste, le médecin et l’ophtalmologiste pour que votre enfant soit en pleine santé et dans les meilleures conditions physiques pour redémarrer l’année. N’oubliez pas également de demander les certificats nécessaires à la pratique sportive !

Contactez l’école pour vous assurer du nécessaire : l’inscription de votre enfant à l’école, à la cantine, aux transports scolaires, la liste des fournitures ou livres à acheter, etc. A-t-il aussi besoin de photos d’identité ? C’est aussi le moment d’y penser !

Enfin, allez faire les courses de rentrée avec votre enfant, afin qu’il puisse choisir la trousse, l’agenda ou le cartable de ses rêves.

 

Constituez un petit stock de fournitures scolaire pour l’année

Ils vous ont déjà fait le coup : un devoir de maths super important qui nécessite pour la seule fois de l’année un rapporteur, un compas … ou de devoir d’art plastique qui doit ab-so-lu-ment se faire sur papier Canson … et bien évidemment, vous êtes pris au dépourvu, et c’est le drame, c’est la panique !

Alors, afin de vous éviter ces stress de dernières minutes qui ne manqueront pas d’arriver surtout si vos enfants sont tête en l’air, lors de vos courses de rentrée, faites des stocks supplémentaires !

Tubes de colle, stylos, crayons de couleurs, feutres, règles, rapporteurs, équerres, mines carbones … revoyez tous les besoins qui pourraient se faire sentir au cours de l’année, et achetez plusieurs exemplaires. Certes, les fournitures scolaires peuvent, une fois tout additionné coûter cher, mais qui sait, cela pourrait bien vous dépanner vous aussi, et si vous avez plusieurs enfants, avoir un exemplaire en plus devrait rester raisonnable pour toute la maisonnée !

Ce sera un gain de temps et la garantie d’avoir l’esprit tranquille, croyez-nous !

fournitures scolaires rentrée

 

Remettez les cerveaux au travail …

La transition entre les vacances et la rentrée peut être dure-dure pour certains, et même si les établissements scolaires font du mieux qu’ils peuvent pour accueillir dans les meilleures conditions leurs élèves à la rentrée, on n’est pas à l’abri DU prof qui prendra un malin plaisir à organiser un devoir surprise dès la 2ème semaine.

Alors, pensez à réactiver les bons réflexes d’apprentissage chez vos enfants. Cela peut passer par d’innombrables exercices, mais aussi par un peu de discipline à la maison.

Si bien sûr, on peut penser aux éternels carnets de vacances qui sont un Must, en l’absence de ceux-ci, vous pouvez tout simplement remettre votre enfant à la lecture (avec lui ou seul), car il ne faut pas oublier qu’une grande part de leur apprentissage et des activités scolaires passe par la lecture !

De retour de vacances, où tout est souvent permis (ou presque), on peut aussi avoir du mal à se remettre aux rigueurs scolaires, à la nécessité de prendre des notes, d’écouter patiemment, de garder son calme, et de faire ses devoirs. Aussi, remettez à l’esprit de votre enfant qu’on ne peut pas s’amuser tout le temps, et que comme les grands, eux aussi ont des responsabilités. Rappelez leur que les devoirs, c’est aussi à la maison, aider à débarrasser, à mettre la table, aider dans le jardin. Bref, tout le monde se remet progressivement au travail et met la main à la pâte ! Montrez l’exemple, vous qui aussi rentrez de vacances et retournez au travail, et demandez à vos enfants à l’approche de la rentrée qu’ils fassent un peu plus d’efforts sur les tâches domestiques. Ils auront ainsi moins de difficultés à intégrer ensuite les exigences de l’école.

 

… mais aussi les amitiés !

Un excellent moyen de préparer la rentrée scolaire, c’est aussi d’organiser des retrouvailles avec les copains avant de se retrouver sur les bancs d’école.

La socialisation est l’un des aspects fondamentaux de l’école, et bien souvent il ne faut pas s’en cacher, le morceau le sucre qui aide la médecine à couler. Il ne faut en effet pas sous-estimer le bien être “social” de ses enfants et la qualité de leurs relations avec leurs camarades, qui sont un pilier dans son apprentissage de la vie.

Alors, organisez un goûter ou autre avec votre enfant, en lui demandant qui il veut inviter et ce qu’il veut faire avec ses amis. Il se sentira considéré et responsabilisé, et c’est l’occasion de se remettre agréablement dans le bain de l’école, d’abord avec les têtes qui la composent. Partager avant la rentrée les souvenirs et anecdotes de vacances permettra aussi d’avoir un enfant plus concentré une fois arrivé à l’école, puisqu’il aura déjà couvert l’essentiel avec ses amis. Moins de risques de papotages en cours !

Enfin, c’est un bon moment pour marquer la fin des vacances tout en en faisant une célébration.

Goûter de rentrée scolaire

 

Organisez ensemble le nouvel emploi du temps de l’année

Les premiers jours de la rentrée nécessitent une réorganisation pour le reste de l’année. Votre enfant recevra bientôt son emploi du temps scolaire, et vous pourrez alors songer aux activités qu’il souhaite faire en dehors de la classe. Incluez le dans ce processus afin qu’il se sente maître de sa petite routine. Regardez ensemble quelles activités s’offrent à lui, aussi bien à la maison qu’en dehors.

Quel est le bon moment pour aller au foot ou à la danse ? Et si cette année on essayait un instrument … quand les professeurs seront-ils disponibles ? Les sorties avec les copains, les jeux vidéos ou autres, plutôt quel jour, quelle heure ?

Demandez à votre enfant ce qu’il a envie de faire et essayez de ne pas tout décider pour lui, mais juste de l’aider à s’organiser pour concilier ses loisirs avec sa “vie professionnelle” d’élève ! Songez que comme vous, votre enfant a un emploi du temps chargé, emploi du temps qui lui ai imposé. Il faut donc lui montrer que s’il est tenu de faire certaines choses, il est aussi en droit de pouvoir prendre lui-même certaines décisions quant à la manière dont il souhaite vivre sa petite vie.

Concernant les devoirs à la maison, ne vous formalisez pas, certains enfants et adolescents sont efficaces à la sortie de l’école pour les faire immédiatement et être débarrassés , tandis que d’autre ont besoin d’une pause avant de reprendre plus tard sereinement leur apprentissage. Sachez trouver avec eux le bon rythme pour éviter le burn out.

Prenez un calendrier de la semaine avec les horaires, et notez-y les contraintes :

  • Heures de cours
  • Heures de sommeil
  • Heures des repas
  • Temps minimum de devoirs (20, 30 minutes ou plus en fonction du niveau et de l’âge de votre enfant)

Puis, regardez tout le temps disponible qu’il reste, et demandez-lui ce qu’il veut en faire. Pas besoin cependant de tout prévoir, car trop d’obligations pourrait devenir anxiogène. Est-il vraiment souhaitable que votre enfant ai un emploi du temps de ministre sans répit entre ses activités ? Ménagez plutôt des temps libres où il fera ce que bon lui semblera !

 

Préparez des check-list

Les check-lists sont un outil fabuleux : simples, claires, elles sont de véritables pense-bêtes et donnent un réel sentiment de satisfaction lorsque l’on coche ou raye une mention.

Au-dessus de son lit ou de son bureau, notez sur un tableau effaçable ce dont votre enfant aura besoin avant ou pour l’école :

  • Devoirs du jour faits
  • Douche
  • Petit déjeuner
  • Brossage des dents
  • Cartable
  • Trousse (et quoi mettre dedans)
  • Carnet de correspondance
  • Goûter
  • Mouchoirs s’il est malade
  • Tenue de sport s’il y a EPS ou pas le temps de repasser à la maison avant d’aller au sport
  • … et tout ce qui sera nécessaire au bon déroulement de sa journée en fonction de celle-ci.

 

Fixez des objectifs

Le travail scolaire ou l’école en générale peut – c’est regrettable mais c’est parfois ainsi – sembler vain pour certains enfants. Ils ne comprennent pas toujours l’utilité de telle ou telle matière, de telle ou telle obligation. Et il n’y a rien de pire que ne pas comprendre quelque chose, ou de n’y voir aucune utilité, surtout pour un sujet aussi important que l’école !

Dans cette situation, votre enfant peut sembler désintéressé, démotivé, perdu … et les écarts de conduites faire leur apparition.

Souvent, entre le bâton et la carotte, c’est le bâton qui est choisi … mais tout simplement car il n’y a pas eu de carotte ! Les enfants n’ont pas besoin d’être punis si dès le début les règles du jeu sont claires, et qu’ils ont un objectif qui leur tient à cœur pour les motiver à bien se comporter et bien travailler.

Exemple : Vous savez que sa bête noire, ce sont les mathématiques. Au-delà du fait de faire appel à un tuteur ou de consacrer un peu de votre temps pour l’aider (attention cependant à ne pas sous estimer le travail à la maison qui, dès le collège peut donner du fil à retordre même aux parents), fixez des objectifs qui puissent être abordables par votre enfant. Sa moyenne était de 10/20 en 6ème ? Dites lui qu’à chaque trimestre, si sa moyenne excède 12/20 dans cette matière, il aura droit à quelque chose qui lui fait plaisir : une sortie en famille, un jeu vidéo, un week-end quelque part, une rallonge de son argent de poche.

Si bien sûr il faut avoir la satisfaction du travail bien fait pour le seul travail bien fait, ne soyez pas trop naïfs : comme toute personne, un enfant se doit d’avoir des objectifs clairs et qui se traduisent concrètement !

Que diriez-vous à votre patron si après avoir excédé vos objectifs de 20%, il se contentait d’une tape dans le dos ?

Trouvez les ressorts qui font plaisir à votre enfant, et par lesquels il se sente récompensé, valorisé, et qu’il comprenne l’intérêt des efforts qu’il a apporté !

Vous pourrez toujours le surprendre par une faveur ou un cadeau s’il a fait quelque chose de très positif sans que cela ne soit prévu, mais vous mettre d’accord avec lui et le responsabiliser par une sorte de “contrat” entre vous et lui peut produire des merveilles.

En parallèle, un travail de pédagogie et d’explications sur le pourquoi du comment l’école est importante est évidemment toujours d’actualité. L’école, c’est comme un sport !

Pour sauter plus haut, il ne faut pas toujours seulement s’entraîner à la perche, mais aussi faire de la course, des étirements, et plein d’autres exercices ! Avant de boxer, un combattant fait de la corde à sauter, de l’endurance, de la musculation … L’école, c’est ce même tout : pour être plus intelligent et faire le métier de ses rêves, toutes les disciplines sont importantes, car toutes représentent des occasions d’exercer ses facultés cognitives et progresser.

Plus tôt un enfant comprendra cela, et plus son attitude sera positive et donc fructueuse !

réussite enfant

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une excellente rentrée à vous et vos enfants !

 


Contactez nous si vous souhaitez découvrir nos cours de langues ou de soutien scolaire


 

No Comments Yet


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *