Blog

Classe à la maison, comment s’organiser ? La solution du E-Learning

enseignement à distance saigon

L’actuelle pandémie de coronavirus a entraîné nombre de bouleversements ces derniers jours, avec notamment le report de concours internes et externes et la fermeture d’établissements scolaires. Comment, dès lors, assurer le suivi pédagogique des élèves ? Si les solutions ne manquent pas, notamment informatiques, leur mise en place soulève bon nombre d’interrogations et d’inquiétudes parmi les parents et les élèves, mais aussi chez les enseignants. Alors, comment s’organiser ? Quels avantages et quels inconvénients ? On vous dit tout.

De nombreuses solutions existent

Alors que les établissements scolaires ferment les uns après les autres un peu partout dans le monde, l’inquiétude grandit quant à la possibilité d’assurer le suivi pédagogique des étudiants et futurs bacheliers. Pourtant, de nombreuses solutions adaptées existent et peuvent être mises en place rapidement.

En France par exemple, depuis trois ans maintenant, de nombreuses régions ont adopté le dispositif 4.0 dont l’ambition est précisément d’assurer le passage au numérique de l’éducation française. Dans ce cadre, les élèves de seconde des régions concernées ont tous reçu à la rentrée un ordinateur portable et une tablette numérique. Le but ? Permettre de décloisonner l’enseignement en dépassant les frontières des salles de classe. L’élève doit désormais pouvoir bénéficier des avantages liés à l’utilisation du numérique et à la dématérialisation d’un certain nombre d’activités, sans pour autant se retrouver laissé pour compte faute de moyens financiers.

Ainsi, le personnel éducatif s’est vu offrir un nouvel accès à des plateformes permettant d’assurer l’enseignement à distance : qu’il s’agisse de plateformes classiques comme Skype, mais aussi des modules plus adaptés à l’enseignement comme moodle ou encore des ENT (Environnements Numériques de Travail )adaptés pour le suivi des étudiants. Alors, comment faire ? Voici quelques conseils pour assurer le suivi pédagogique des élèves.

Au Vietnam et à Ho Chi Minh, au Lycée Marguerite Duras comme dans de nombreux autres établissements scolaires internationaux, les élèves bénéficient eux aussi d’équipements informatiques (ordinateurs, tablettes) et d’Environnements Numériques de Travail. Les étudiants sont donc d’ores et déjà rompus à l’apprentissage par le biais numérique, et doivent tirer profit de ces outils durant la crise sanitaire.

Les plateformes d’enseignement à distance

En quelques clics, vous voilà devant un ensemble de sites proposant un suivi pédagogique à distance, et ce que ce soit pour le brevet, le baccalauréat ou même pour les concours supérieurs. Ces plateformes connaissent de plus en plus d’inscrits, car elles permettent une mobilité bien plus grande des étudiants et s’adaptent parfaitement aux différents profils et aux différents besoins. Il vous suffit pour vous inscrire de vous rendre sur leur page d’accueil et de suivre les étapes indiquées. Un identifiant vous est alors donné et vous pouvez ensuite vous connecter à votre espace de travail.

Selon la formation choisie, des cours et exercices seront mis à votre disposition. L’organisation est la même que celle d’un cours magistral : le cours vous sert de colonne vertébrale, et vous guide tout au long de votre apprentissage en vous signalant les exercices à faire au fur et à mesure de votre parcours. Bien sûr, les corrigés sont mis à votre disposition et vous pouvez les télécharger une fois l’activité correspondante terminée. Ces leçons sont composées et publiées par des professeurs agréés qui connaissent les besoins des élèves et les particularités de l’enseignement à distance. Ces enseignements sont donc conformes aux attentes institutionnelles.

L’avantage majeur de ces plateformes est la liberté qu’elle laisse à l’inscrit dans l’organisation de son travail personnel. En général, les délais de rendu sont larges et vous permettent donc de planifier vos devoirs. Aussi, le suivi est assuré par des espaces de discussion ainsi que la possibilité de demander un rendez-vous par vidéoconférence pour échanger avec votre professeur. Les élèves disposent également d’une plateforme de discussion pour s’entraider voire, même, pour faire les exercices à plusieurs. Un bon moyen d’assurer l’enseignement à distance, autrement appelé E-Learning.

 

Contactez nous pour en savoir plus sur les possibilités d’enseignement à distance

 

Que proposent les établissements scolaires ?

En cette période de pandémie, les centres de langues, les établissements scolaires et universitaires ont dû fermer leurs portes. Comment assurer, alors, la continuité pédagogique ? Comme vu précédemment, la plupart des établissements possèdent désormais des ENT, accessibles aussi bien aux élèves qu’aux professeurs et même aux parents. Ces espaces permettent à la fois d’échanger, mais aussi d’assurer le suivi des cours dispensés par le professeur, et de mettre des documents en ligne, qu’il s’agisse d’exercices, de corrections ou de cours rédigés.

Il vous faut donc vous connecter au moins deux fois par jour pendant cette période de quarantaine sur votre espace personnel pour vérifier les dernières publications. En effet, en France, pour l’instant, le brevet et le baccalauréat sont maintenus aux dates prévus. L’enseignement doit donc se poursuivre pendant cette période particulière. Les identifiants et moyens de connexion vous ont sans doute été donnés. Si ce n’est pas le cas, il vous faut joindre rapidement les établissements concernés pour obtenir ces informations.

N’hésitez pas, non plus, à échanger avec les professeurs pendant cette période. Ceux-ci sont disponibles et continuent de travailler depuis chez eux, que ce soit pour rédiger et envoyer des cours, corriger les copies déposées par les élèves sur les ENT ou simplement pour planifier les devoirs à faire à la maison. L’enseignement doit se poursuivre à distance, et cette période de quarantaine n’est en aucun cas une période de vacances pour l’enseignement.

Comment s’organiser ?

Le plus difficile pour les élèves du secondaire, c’est bien entendu de s’adapter à ces nouvelles conditions d’enseignement. D’autant qu’en période de quarantaine, il est déconseillé d’avoir recours à des professeurs particuliers se déplaçant à domicile, ce afin d’éviter tout risque de contagion. L’enjeu principal et la vraie difficulté pour ces élèves est donc de trouver leur équilibre pendant cette période. D’autant qu’ils n’apprennent vraiment à travailler en autonomie qu’en entrant dans le supérieur, c’est donc pour eux un véritable défi.

Premier conseil : suivre au mieux le planning de cours habituel. Par exemple, si vous commencez votre lundi par deux heures de français puis par deux heures de mathématiques, conservez cette organisation. Les professeurs mettront en ligne des cours moins longs, censés vous permettre de tenir vos heures de travail et d’assurer une compréhension plus facile à l’élève. Il ne faut donc pas hésiter à poser des questions et à écrire à vos professeurs via la messagerie numérique, et ce dès que vous avez besoin d’éclaircissements.

Aussi, il est possible d’organiser des réunions hebdomadaires voire des leçons par Skype ou autre plateforme d’appels en visio. Ainsi, le professeur est visible par les élèves, et fait son cours normalement. Les élèves ont, eux, accès à un groupe de discussion leur permettant d’interagir et de poser des questions en temps réel. Le professeur est alors en mesure de regrouper ces questions pour faire une reprise commune ou d’adapter son cours au fur et à mesure des interventions des élèves.

Enfin, il est tout à fait possible de solliciter des petits entretiens bilans avec vos professeurs pour faire le point. Que ce soit pour affiner le dispositif en fonction des besoins des élèves, ou pour répondre aux questions que vous pourriez vous poser. L’enseignement à distance est aussi l’occasion pour les élèves de s’adapter à un type d’enseignement qu’ils seront susceptibles de suivre pendant leurs études supérieurs. Ainsi, il faut faire contre mauvaise fortune bon cœur et y voir l’occasion d’un enrichissement dans les méthodes d’apprentissage et dans le suivi pédagogique.

elearning HCMC

Que propose l’Atelier An Phu ?

A l’Atelier, nous sommes soucieux de ne pas nous laisser démotiver par les événements actuels, et surtout, nous refusons d’abandonner nos élèves ou toute personne qui manifeste un besoin d’enseignement.

Qu’il s’agisse d’assurer la préparation des prochaines échéances scolaires ou bien de se changer les idées et d’occuper son esprit en apprenant une nouvelle langue, nous répondons présent.

Comme d’autres établissements, l’Atelier propose ainsi ses cours à distance via Skype.

N’oublions pas la chance que nous avons de vivre dans un monde où la connaissance, le savoir, sont disponibles à tout instant sur internet ou par internet, par le biais de ressources consultables à volonté ou par le biais de l’intervention d’un enseignant, le tout avec des efforts nuls, et une accessibilité et une facilité d’utilisation incroyables.

Le contexte global ne doit donc pas être une excuse au laisser-aller, mais au contraire, constituer une occasion unique notamment pour les élèves et plus globalement tout un chacun de se responsabiliser vis à vis de soi-même et de son apprentissage.

Plus que jamais, la connaissance et l’information endossent un rôle décisif. Transmettre les bons usages et les bons réflexes deviennent une priorité pour tous. Aujourd’hui, cette sensibilisation et cet apprentissage concernent en premier lieu notre santé, mais plus globalement, n’oublions pas que le savoir et sa transmission sont une arme qui à terme, permettent de régler tous les problèmes.

Profitons ainsi de cette période d’accalmie sociale pour nous concentrer sur nos divers objectifs, pour préparer la suite des événements et le retour à une normale, et pour encore et toujours, nous instruire et nous améliorer en tant que personnes !

 

Contactez nous pour en savoir plus sur les possibilités d’enseignement à distance

 

No Comments Yet


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *