Blog

Tout sur l’architecture coloniale française à Saïgon

hotel de ville saigon

Avec l’arrivée des français dans les années 1860, le visage de la ville de Saïgon fut dès lors irrémédiablement marqué par l’architecture coloniale, léguant à la ville de nombreux bâtiments dont la physionomie étonne toujours pour cette région du monde.

Aujourd’hui, l’Atelier vous propose un petit voyage dans le temps afin de retracer l’histoire des plus beaux bâtiments coloniaux français d’Ho Chi Minh Ville. S’ils sont souvent connus du plus grand nombre, le passé de certains d’entre eux pourraient vous étonner !

 

La Basilique Notre-Dame de Saïgon

cathedrale saigon

Incontournable, Notre-Dame de Saïgon occupe une place de choix au coeur du district 1 de la ville.

Construit à la demande de l’évêque Lefebvre entre 1863 et 1880 avec des matériaux exclusivement importés de France (à l’exception de son horloge suédoise), l’édifice, qui mélange styles néo-romans et gothiques, a été conçu pour durer. Son architecte J. Bourad ayant prévu des fondations sensées supporter 10 fois le poids du bâtiment, qui s’élance sur 135 mètres de long pour 35 mètres de large, et arbore 56 vitraux représentant personnages et histoires bibliques.

Ses deux tours, iconiques, ne furent ajoutées qu’en 1895. Quant à la statue de la Vierge Marie placée en retrait de l’entrée, elle fut importée de Rome en 1959.

D’une capacité de 1200 personnes, le bâtiment est malheureusement actuellement en rénovation, ce qui n’empêche pas de nombreux couples d’y venir faire leurs photos de mariage.

Adresse: 01 Cong Xa Paris, Ben Nghe Ward, District 1

 

L’Eglise Tan Dinh – L’Eglise Rose

Se parant intégralement d’un rose pour le moins détonnant, cette église, la deuxième plus grande de Saïgon, se trouve nichée à proximité du marché de Tan Dinh dans le district 3.

D’inspiration gothique et marquée par la période de la Renaissance, l’église fut construite en 1876, et tout comme sa grande soeur Notre-Dame, comporte deux clochers. L’église se distingue par la présence de splendides autels en marbre d’Italie, installés en 1929.

Adresse: 289 Hai Bà Trưng, Phường 8, Quận 3, Hồ Chí Minh

 

La Raffinerie

refinery-saigon

Si vous habitez Saïgon, sans doute connaissez vous déjà le restaurant the Refinery. Cependant, ce que vous ne saviez peut être pas, c’est que le nom de ce restaurant est chargé d’histoire, puisque à l’origine, le bâtiment était destiné au traitement de l’opium !

A l’instar des anglais, les français de l’administration coloniale tiraient en effet un revenu extrêmement important de la vente d’opium. Aujourd’hui évidemment, plus question de cela, puisque la drogue qui a causé tant de ravages a été remplacée par les plus traditionnels plats gastronomiques de la cuisine française. L’occasion de déguster des spécialités de la maison dans un décor de bistrot parisien chic des plus dépaysants pour le Vietnam.

Adresse : 74 Hai Bà Trưng, Bến Nghé, Quận 1, Hồ Chí Minh

 

L’Opéra de Saïgon

opera saigon

Encore un bâtiment qu’on ne présente presque plus. Destiné au divertissement des troupes françaises stationnées à Saïgon ainsi que plus largement à la haute société, l’opéra, situé sur la rue Catinat (aujourd’hui Dong Khoi) fut construit entre 1898 et 1900 avec la contribution de pas moins de trois architectes : Eugène Ferret, Félix Olivier, et Ernest Guichard. Influencé par le Palais Garnier et plus généralement par le style architectural ayant marqué la IIIème république, l’Opéra ouvrit la même année que le Petit Palais à Paris, duquel il s’inspire également. Sa façade est très reconnaissable avec la présence de deux cariatides.

Très endommagé durant la seconde guerre mondiale, le bâtiment tomba en décrépitude jusqu’au retour des français en 1954. Alors, l’opéra fut utilisé pour accueillir les réfugiés nord-vietnamiens, puis en tant qu’assemblée par le parti Viet Cong. Le bâtiment ne retrouvera ses fonctions originelles qu’en 1975, et après de grands travaux de rénovations, il affiche une capacité de 800 personnes.

Aujourd’hui, tout un chacun peut s’y rendre afin d’y voir ballets, opéra, défilés de mode et autres événements culturels de premier rang.

Adresse : 07 Công Trường Lam Sơn, Bến Nghé, Quận 1, Hồ Chí Minh

 

La Poste Centrale

Située sur la même place que la Cathédrale, la Poste Centrale est l’un des plus beaux bijoux architecturaux de Saïgon, connue en premier lieu pour abriter une charpente métallique conçue par Gustave Eiffel, tandis que ses architectes furent Auguste Henri Vildieu et Alfred Foulhoux.

Comparable à une gare européenne de part sa voûte dont le poids est supporté par quatre colonnes, l’édifice, construit entre 1886 et 1891 recèle de détails qui ne manqueront pas d’attirer l’oeil des plus curieux.

A l’extérieur, vous retrouverez le nom de personnages historiques français ainsi que ceux d’inventeurs ayant contribué aux révolutions de l’électricité et de la communication, tels que Descartes, Morse, Ampere, Volta, Ohm, et Faraday. Egalement, au-dessus de l’entrée est placée une horloge où sont inscrites les dates de construction et d’ouverture du bâtiment.

A l’intérieur de la poste, impossible de rater l’immense plan de Saïgon et de ses environs, datant des années 1890, de même qu’un portrait tout aussi immense de Ho Chi Minh. Le second plan notable, plus récent, puisque de 1936, montre quant à lui le réseau téléphonique parcourant le Sud du Vietnam. Les 14 postes téléphoniques sont quant à eux des legs inestimables des premiers appels passés en Indochine à l’orée du XIXème siècle.

Toujours en activité aujourd’hui, les 38 guichets sont ouverts au public pour les fonctions de poste classique, et vous pourrez acheter cartes postales, timbres et souvenirs à leurs abords.

Adresse : 2 Công xã Paris, Bến Nghé, Quận 1, Hồ Chí Minh

 

Le Palais du Gouvernement-général – Palais Norodom

Cette entrée de la liste est un peu particulière, pour la bonne et simple raison qu’il ne reste aujourd’hui plus rien de l’édifice originel construit par les français, puisque remplacé par le Palais de la Réunification.

Cependant, de part ses jardins de 13 hectares et sa riche histoire, le Palais Norodom mérite bel et bien sa place dans cet article. Siège du gouverneur de l’Indochine, le palais fut construit entre 1886 et 1889 dans un style néo-baroque sur des plans de Achille-Antoine Hermitte, utilisant des matériaux importés de France. Conçu pour impressionner, avec notamment une façade de 80 mètres de long, le bâtiment coûta à l’époque pas moins de quatre millions de franc, soit un quart du budget annuel de la colonie, sans compter les travaux ultérieurs nécessaires à son maintien, le sol de l’édifice connaissant quelques fragilités. Son dome fut ainsi remplacé en 1893.

Au retrait des troupes françaises en 1954, le palais fut repris par le Premier ministre Ngo Thoi Nhiem et renommé Palais de l’Indépendance.

Cependant, en 1962, le palais fut endommagé par une attaque massive des forces aériennes de Saigon. Les dégâts étant considérables, Ngo Dinh Nhiem décida de détruire tout le bâtiment pour en construire un autre. L’actuel palais de la réunification que nous voyons aujourd’hui sied en lieu et place de l’original et fut conçu par l’architecte vietnamien Ngo Viet Thu.

En 1975, le Palais accueillit la signature de l’accord de réunification du Sud et du Nord du Vietnam, mettant ainsi fin à près de 30 ans de guerre entre le Vietnam et les États-Unis, et lui conférant son nom actuel.

La superficie totale du palais de la réunification est de 4 500 m2, réparti en 3 étages, 1 toit, 1 sol, 2 sous-sols et un sol pour les atterrissages par hélicoptère. Le bâtiment comprend également plus de 100 chambres de différentes conceptions et destinées à différents usages. Ses sous-sols sont conçus comme des bunkers.

Adresse : 135 Nam Kỳ Khởi Nghĩa, Phường Bến Thành, Quận 1, Hồ Chí Minh

 

Le Manoir Phuong Nam

Beaucoup plus méconnu, le Manoir Phuong Nam n’en attire pas moins les convoitises, puisque la luxueuse résidence fut récemment achetée pour 35 millions de dollars.

Construite entre 1915 et 1925 par un riche marchands de pierre précieuses vietnamien, elle est l’une des bâtisses privées les plus grandes de Saïgon.

Fermée au public, elle vaut cependant le détour pour admirer la finesse de son architecture française.

Sa façade à colonnades, flanquée à chaque coin de grands balcons, présente des balustrades moulurés et des balustrades en fer forgé. Les arêtes ornementales du toit en fonte présentent des motifs orientaux et les avant-toits sont soutenus par des consoles en bois et des treillis décoratifs. L’intérieur est tout aussi impressionnant. Il comporte un imposant escalier central avec balustrades ornées en fer forgé, des moulures et des corniches de plafond élégantes, des vitraux colorés, des portes et cadres de fenêtre en bois minutieusement sculptés et au moins quatre motifs différents de carrelage de sol colonial.

Adresse : 110-112 Vo Van Tan, Quận 3, Hồ Chí Minh

 

Les Halles Centrales – Marché Ben Thanh

ben-thanh-market

D’abord installé le long de la rivière Ben Nghe, le marché Ben Thanh pré-date l’arrivée des français. Cependant devenu trop ancien, la décision fut prise en 1911 de le remplacer par les Halles Centrales.

Achevé en 1914 par les architectes Brossard et Mopin, ce marché à l’architecture Art Déco est surmonté d’un vaste dôme de 28m de diamètre, et l’entrée principale se distingue grâce à son grand beffroi. Le marché fut rénové en 1985.

Ses quatres portes principales sont toutes accessibles par la rue, donnant accès à ses 10.000 visiteurs quotidien à un espace de plus de 13.000 m² abritant quelques 1500 vendeurs de textiles, chaussures, artisanat, nourriture et bien d’autres choses encore.

Adresse : Chợ, Lê Lợi, Phường Bến Thành, Quận 1, Hồ Chí Minh

 

L’Hotel Majestic

Majestic Hotel Saigon

Construit en 1925 par Hui Bon Hoa avec l’architecte français Rivera, l’un des hommes les plus riches de Saïgon de l’époque, l’hôtel et ses 6 étages et quelques 175 chambres font face à la rivière Saïgon.

La caractéristique principale du bâtiments est son grand toit voûté couvre le trottoir. Des dorures ornent l’ensemble du bâtiment et les balcons individuels, tandis que les grandes fenêtres cintrées du rez-de-chaussée permettent de bien voir (à l’intérieur ou à l’extérieur) du grand hall d’entrée et de la salle à manger.

Adresse : 1 Đồng Khởi, Bến Nghé, Quận 1, Hồ Chí Minh

 

Le Musée des Beaux-Arts

© Vinh Vu

C’est à nouveau à l’homme d’affaire Hui Bon Hoa, que l’on doit la construction de cette splendide demeure, qui lui servit d’habitation et de bureau. Les visiteurs les plus observateurs pourront remarquer près de l’entrée un écriteau en fer portant les initiales de l’instigateur du projet (“HBH”).

Conçu par le même architecte que l’hôtel Majestic, cet édifice Art Déco est orienté selon les règles du Feng Shui. Haute de trois étages, la bâtisse coloniale se distingue par sa belle cour intérieure.

Depuis 1975, l’endroit abrite le musée des Beaux-Arts de Saigon et ses 20 000 artefacts Khmer, Cham et Indiens, peintures et sculptures d’artistes vietnamiens. Ne ratez pas le café attenant au musée, logé dans une ancienne demeure coloniale.

Adresse : 97A Phó Đức Chính, Phường Nguyễn Thái Bình, Quận 1, Hồ Chí Minh

 

L’Hôtel de Ville

hotel de ville saigon

Construit entre 1898 et 1909, l’Hôtel de Ville est probablement le bâtiment français de plus emblématique de Saïgon, évoquant directement son équivalent parisien, d’un style gothique mêlant des influences italiennes à l’architecture du nord de la France, construit sous la férule de l’architecte Fernand Gardès.

En 1975, à la réunification du Vietnam l’édifice devint le siège du Comité Populaire du District 1. Son accès est malheureusement fermé au public.

Devant sa façade, retrouvez un parterre de lotus et de frangipaniers ainsi qu’une statue d’Hô Chi Minh récemment installée.

De nuit, le bâtiment est superbement mis en valeur par une installation de lumières sponsorisée par la ville de Lyon, passée maître en matière. Un spectacle à ne pas rater après une ballade nocturne sur la rue Nguyen Hué.

Adresse : Số 86 Lê Thánh Tôn, Bến Nghé, Quận 1, Hồ Chí Minh

 

L’Hôtel Continental

Deuxième hôtel de notre liste, le Continental fut construit entre 1878 et 1880, par Pierre Cazeau, un industriel de l’époque, avec pour ambition d’attirer une clientèle de luxe. L’hotel changera de propriétaire à plusieurs reprises, d’aboard racheté en 1911 par le Duc de Montpensier, puis en 1930 par Mathieu Francini, un parrain de la mafia corse. L’hôtel restera dans la famille jusqu’à son expropriation en 1975 par le gouvernement communiste. Il sera fermé de  1976 à 1986, avant de connaître une rénovation en 1989.

Parmi les personnalités notables ayant séjourné au Continental, on compte le poète indien et prix Nobel de littérature Rabindranath Tagore, André Malraux, Jacques Chirac, ou encore le romancier Graham Greene.

Tout au cours de son existence, le Continental fut un lieu de rencontre pour de nombreux écrivains, reporters, politiciens ou entrepreneurs, occupant une place centrale dans la rue Dong Khoi, à seulement quelques pas de l’opéra. Il sera un lieu important du film français “Indochine” et du roman “The Quiet American” de Graham Greene.

Adresse : 132-134 Đồng Khởi, Bến Nghé, Quận 1, Hồ Chí Minh

 

L’Ecole Lasan Taberd

Fondée en 1875 par le père Henri De Kerlan, Lasan Taberd a d’abord été utilisée pour recueillir les enfants abandonnés.

L’école comprend quatre blocs, de A à D, deux terrains de jeu, et beaucoup d’arbres ainsi qu’une cour pouvant accueillir de nombreuses activités. Les murs peints en jaune sont pour la plupart conservés dans leur état d’origine.

En 1949, l’école comptait 1200 étudiants. En 1975, elle fut transférée au département de l’éducation de la ville.

L’entrée est aujourd’hui réservée aux seuls étudiants, parents et membres de l’école. Les visiteurs peuvent quant à eux espérer visiter cet autre exemple d’architecture française durant les congés estivaux.

Adresse : 53B Nguyễn Du, Bến Nghé, Quận 1

 

L’école Marie Curie

Inaugurée en 1918, l’école privée Marie Curie était originellement réservée aux filles de l’élite appartenant aux familles françaises et aux riches familles vietnamiennes.

Ce n’est qu’à partir de 1970 que l’école commença à accepter les garçons. Elle devint en 1997 une école semi-publique, avant d’être complètement publique en 2007. Avec une capacité de 5000 étudiants, elle est l’une des plus grandes écoles du Vietnam, occupant une superficie de 21,000 m².

Composée de 8 bâtiments principaux, l’école comporte de nombreuses curiosités, comme une fontaine et un buste de Marie Curie siégeant au cœur de jardins verdoyants, ainsi qu’une réserve d’eau de pluie d’époque.

Adresse : 159 Nam Kỳ Khởi Nghĩa, Phường 7, Quận 3, Hồ Chí Minh

 

Le Palais de l’Archevêque

Située dans une rue calme du district 3, l’impressionnante bâtisse est l’une des plus anciennes résidences de Saïgon, ayant été construite à la fin fin XVIIIème siècle par celui qui deviendra le futur empereur Nguyen Gia Long.

Le Palais fut à l’origine destiné à l’évêque français d’Adran, en partie en remerciement de l’intervention militaire française pour aider à réprimer une rébellion à proximité.

Le bâtiment est aujourd’hui encore la demeure de l’archevêque de Saïgon.

Adresse : 180 Nguyen Dinh Chieu, District 3

 

Le port du Dragon

Construit entre 1862 et 1863 sur la rivière Saïgon (et dans l’actuel district 4), le port du Dragon fut le premier port commercial de la ville, reliant le Vietnam à la métropole française.

Le port est réputé pour son architecture unique combinant style vietnamien et style français. Cette caractéristique est bien reflétée par la conception d’un bâtiment principal de style français, doté de 2 statues en forme de dragon vietnamien sur son toit, un détail que l’on peut facilement trouver dans l’architecture des temples et pagodes traditionnels du Vietnam. 

C’est depuis ce lieu que Nguyen Tat Thanh, l’homme qui devint Ho Chi Minh, quitta Saïgon à l’âge de 21 ans pour un voyage autour du monde qui durerait 30 ans.

Pour cette raison, l’endroit fut reconverti en 1979 en musée en l’honneur du leader indépendantiste, abritant une collection de certains de ses biens personnels.

Adresse : Số 01 Nguyễn Tất Thành, Phường 12, Quận 4, Hồ Chí Minh

 


Ca vous a plu ? Apprenez en plus sur la France et la culture française en suivant les cours de langue de l’Atelier An Phu.


 

Sources :

No Comments Yet


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *