Blog

Confinement : comment occuper ses enfants ?

occuper ses enfants confinements

Alors que le confinement s’est étendu à travers le monde, au point de concerner près d’un tiers de l’humanité, les enfants et leurs parents font face à une situation nouvelle et difficile. En effet, comment remplacer une semaine de cours ? de jeux avec ses amis ? d’habitudes ancrées chez les enfants comme chez les parents ? Pour nos petites boules d’énergie, le confinement est éprouvant. Alors, comment faire pour s’occuper de ses enfants ? Nos conseils pour établir un planning équilibré qui permet à chacun de s’y retrouver.

Un premier effort de compréhension

Les témoignages de parents épuisés se multiplient face à la difficulté que représente le confinement. Que ce soit à cause de la taille de l’appartement, des exigences du télé-travail qu’il faut conjuguer avec la pression parentale, ou encore de la fatigue nerveuse des enfants dans cette situation, le confinement s’avère être un véritable défi pour les familles. Et au fil des semaines, les crises et les tensions risquent de se multiplier, jusqu’à arriver à un point de rupture.

Pour éviter cela, le premier effort à fournir est celui de comprendre que cette situation est particulièrement éprouvante pour les enfants. Habitués à un rythme bien défini, entre jeux et heures d’apprentissage, entre moments avec les amis, en classe ou avec les parents, les enfants se sont retrouvés ces dernières semaines enfermés chez eux et ont ainsi vu leur routine disparaître. D’où des crises plus fréquentes et une accumulation d’énergie qui menace de se transformer en agressivité.

Il faut donc réussir à relever le défi de recréer un rythme, un planning d’activités, bref, à organiser leurs journées au fil des semaines. Entre répétitivité, fatigue et stress, l’équation n’est pas simple. Comment faire alors pour s’occuper de ses enfants en confinement ?

activites confinement

 

S’appuyer sur les activités scolaires

Grâce aux dispositifs permettant le suivi scolaire à distance, les parents peuvent désormais échanger avec les instituteurs et institutrices plus facilement. C’est un appui fondamental pour s’occuper des enfants puisque les professionnels de l’éducation sont habitués à rythmer leurs journées et à proposer des plannings adaptés à leurs besoins. C’est donc une ressource dont les parents doivent pouvoir bénéficier et qu’il faut mettre à profit.

Ainsi, la plupart des instituteurs et institutrices proposent aux parents des plannings préparés pour maintenir un cadre d’activités tout en assurant une continuité pédagogique. Entre dictées, exercices de mathématiques, révisions et lectures en langues étrangères, les enfants peuvent ainsi retrouver un certain équilibre dans leur apprentissage. Des sites comme le CNED proposent également des dispositifs de classe virtuelle, et des contenus scolaires sont également mis à disposition sous format numérique par des media comme ARTE ou France Culture.

Toutefois, ce qui peut être compliqué pour les parents, c’est de réussir à emprunter le costume de professeur pour faire travailler les enfants. Ces-derniers savent que vous n’avez pas l’habitude d’endosser ce rôle, et n’hésitent pas à s’en servir pour raccourcir les heures d’étude. Après tout, ce sont des professionnels de l’école ! Il faut donc pouvoir s’armer de patience et faire respecter les heures de travail définies. Une bonne technique consiste à faire participer l’enfant à l’élaboration de ces plannings afin de le responsabiliser.

 

Assurer des activités variées

Outre les heures consacrées à l’étude, la plus grande difficulté que pose le confinement c’est de limiter drastiquement les possibilités d’activités. Ainsi, plus de sorties dans les parcs ou de trop longues marches, les enfants ne peuvent plus voir leurs camarades de jeux et ce manque se fait cruellement ressentir. Surtout parce que le monde des enfants n’est pas le monde des adultes, et les parents peuvent donc avoir du mal à participer aux jeux des plus jeunes. Il faut donc ruser !

Un enfant étant une véritable boule d’énergie, il est indispensable de permettre aux plus jeunes de se défouler. Mais, en appartement, les possibilités sont très limitées, d’autant qu’il faut faire avec les risques pour éviter les accidents ménagers. Là-encore, des vidéos proposant des activités physiques peuvent vous servir d’appui. On peut par exemple organiser un cours de danse ou de gymnastique, et le tout en musique. Quitte, bien sûr, à adapter les exercices.

N’oubliez pas non plus que les services de livraison continuent d’assurer l’envoi des colis. Vous pouvez donc commander du matériel pour vos activités physiques et proposer des choses nouvelles à vos enfants pendant le confinement. Des balles en mousse, cerceaux, et équipements sportifs en tous genres peuvent être livrés.

 

Des plages d’activités libres

Surtout, il ne faut pas tomber dans l’excès qui consisterait à trop s’occuper de ses enfants et à vouloir tout faire avec eux. Ces-derniers ont aussi besoin de moments de solitude. Un planning trop strict aurait l’effet inverse puisqu’il ne ferait qu’accentuer la frustration des plus jeunes. N’hésitez pas à prévoir une ou deux heures par jour d’activités libres, pour que chacun puisse aussi avoir un espace à soi.

La lecture est ainsi une activité idéale pour permettre aux enfants d’avoir un moment à eux et de se réfugier dans leur monde. Là-encore, il est tout à fait possible de se faire livrer des contes, les volumes d’une saga, ou même des livres d’activités. Les livres de jeux sont une excellente alternative aux activités collectives. L’enfant est plongé dans un univers dans lequel on lui demande de remplir des missions ou de trouver des objets cachés au fil des pages. Vous pouvez aussi opter pour les livres audio et les lectures faites par des acteurs et actrices professionnels disponibles en ligne.

D’autres activités, comme le dessin, peuvent aussi venir remplir ces horaires. Rien ne vous empêche alors de donner à vos enfants un thème autour duquel ils peuvent s’inventer un monde, des personnages ou des histoires à mettre en couleurs et auxquels donner forme.

 

Profiter des moments ensemble

Enfin, il faut faire en sorte de conserver des moments conviviaux pendant lesquels on peut profiter du temps pour partager sa journée. Si c’est bien évidemment plus difficile pendant une période de confinement, cela peut aussi vous fournir des idées d’activités. Ainsi, n’hésitez à organiser un tour de table pendant lequel chacun peut raconter une histoire ou partager un moment de sa journée, voire, carrément parler de ce qui l’embête le plus pendant le confinement, histoire d’évacuer un peu les tensions.

sport enfant confinement

Ces moments sont privilégiés et doivent le rester. La bonne idée peut être de lire, chacun à son tour, une page de roman, ou de bande dessinée, de partager une découverte musicale à la fin du repas. Par exemple : une fable de La Fontaine par jour. D’autant que cela peut devenir une véritable activité théâtrale où chacun est libre d’interpréter le rôle qu’il souhaite. C’est aussi un bon moment pour appeler les proches et la famille et permettre par exemple aux plus jeunes de parler à leurs grands-parents.

Et s’il est fondamental de réussir à s’occuper de ses enfants, il est aussi important de prendre soin de soi car le confinement est une épreuve pour chacun. Offrez-vous donc quelques moments isolés, pendant la journée, où vous ne faites rien. Soufflez simplement et laissez vos pensées vagabonder. Car il faut aussi savoir évacuer un peu ses idées noires et ainsi se libérer d’une partie de sa charge mentale.

No Comments Yet


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *