Blog

Les jours fériés de France

Jour férié France

Ce n’est un secret pour personne, les français sont très attachés à leurs vacances et à leurs jours fériés !

Si les français font office de privilégiés avec 5 semaines de vacances minimum par an, soit une des durées les plus longues au monde, ils sont en revanche loin d’obtenir la palme du plus grand nombre de jours fériés !

En effet, ce titre revient au Myanmar, avec 32 jours fériés. En France, on ne dénombre que 11 jours fériés où le pays s’arrête (presque totalement) de travailler, ce qui place le pays bien loin dans le classement, et même derrière de nombreux pays européens tels que la Suède et la Lituanie (15), ou encore l’Autriche, la Belgique, la Slovaquie et la Norvège (14).

Aujourd’hui 1er mai, fête du travail pour une bonne partie du monde, nous profitons de l’occasion pour vous en dire un peu plus sur les jours fériés célébrés en France.

 

Le jour de l’an

Comme dans tous les pays ayant adopté le calendrier Grégorien, la France célèbre le premier jour de l’année civile, et ce, depuis le 23 mars 1810. Une vieille tradition donc, dans le prolongement du réveillon de la Saint Sylvestre où l’on fête le début de la nouvelle année à minuit.

C’est un jour le plus souvent marqué par le repos après les excès de la veille, et plus largement, des fêtes de fin d’années et de Noël, mais c’est aussi le 1er jour pour appliquer ses « bonnes résolutions » pour l’année nouvelle.

 

Le lundi de Pâques

Pour ce deuxième jour férié de l’année, il faut compter sur les racines et les traditions chrétiennes de la France, puisqu’en effet, le lundi de Pâques n’est autre que la célébration de la résurrection de Jésus-Christ, qui selon les textes religieux, s’est opérée 3 jours après sa crucifixion.

Puisqu’il s’agit toujours d’un lundi, la date de ce jour férié change d’année en année, entre le 23 mars et le 26 avril.

Célébré par les catholiques et les protestants le dimanche précédent et le lundi depuis le 11ème siècle, de nos jours, les familles se rassemblent souvent pour ce week-end prolongé autour d’un bon repas (avec le typique « Agneau pascal »).

Mais Pâques, c’est surtout synonyme pour les enfants de la chasse aux œufs. L’histoire veut que les cloches des églises ne sonnent pas le jour précédent Pâques, en signe de deuil pour la mort de Jésus. On dit aux enfants qu’elles partent à Rome, et reviennent le lendemain (aujourd’hui chargées d’oeufs en chocolat cachés dans le jardin ou la maison).

C’est un jour férié en France depuis le concordat de 1801 entre le Pape et Napoléon Bonaparte.

 

Le premier mai

Si beaucoup de français pensent que ce jour ne concerne qu’eux ou bien que la fête trouve son origine en France, il faut en réalité regarder du côté des Etats-Unis pour l’histoire du 1er mai.

Il faut remonter au 1er mai de l’année 1886, lorsqu’un vaste mouvement de grève se battant pour la journée de 8 heures se met en branle aux Amériques. Obtenant satisfaction, les syndicats et les travailleurs font du 1er mai un symbole des luttes sociales, et est aujourd’hui célébré dans nombre de pays.

En France, le 1er mai est férié depuis 1947, et son symbole est le brin de muguet, fleur typiquement printanière qui pousse uniquement autour de cette période.

 

Le huit mai

Ce jour férié célèbre en France la fin de la deuxième Guerre Mondiale, et la victoire des alliés (URSS, Grande Bretagne, France, Etats-Unis…) contre l’axe (Allemagne, Japon, Italie).

Le 7 mai 1945, à 2h41, une première reddition est à Reims. Cependant, Staline, se sentant lésé, souhaite que l’armée allemande se rende officiellement devant l’Armée Rouge à Berlin, le lendemain 8 mai à Karlshorst, dans la banlieue de Berlin.

C’est donc cette date qui a été retenue par l’Histoire, et elle est célébrée en tant que jour férié depuis le 2 mars 1953 (avec une pause entre 1959 et 1981, à l’initiative de de Gaulle dans une logique de réconciliation, puis réinstauré par Mitterand).

 

Le jeudi de l’Ascension

Deuxième jour férié chrétien de l’année, et deuxième jour férié dont la date change chaque année, la fête de l’Ascension correspond à la montée aux cieux de Jésus Christ, et intervient 40 jours après le lundi de Pâques, soit la durée pendant laquelle il est resté auprès de ses disciples.

Ce jour est également célébré dans de nombreux pays d’Europe de tradition chrétienne.

Ce jour férié ne présente pas de célébration particulière chez les français, mais ceux-ci profitent de fait souvent d’un « pont » le vendredi qui suit, leur permettant de prendre un week end prolongé, souvent synonyme de court séjour pour célébrer le début des beaux jours.

 

Le lundi de Pentecôte

La fête chrétienne de la Pentecôte se déroule quant à elle 10 jours après le jeudi de l’Ascension, soit 50 jours après Pâques, et se célèbre dès le IVème siècle. Elle commémore la descente de l’Esprit Saint parmi les apôtres. Elle est célébrée deux jours durant, le jour de la Pentecôte, un dimanche, et le « lundi de Pentecôte », férié depuis le 8 mars 1886 (sauf entre 2004 et 2008 où ce jour est déclaré « journée de solidarité envers les personnes âgées »).

 

Le 14 juillet

Egalement connu à l’international sous le nom de « Bastille Day », le 1er juillet est la fête nationale française depuis 1790, un an jour pour jour après la prise de la Bastille, et qui est en réalité aussi le jour de la « fête de la fédération ».

Ce jour marque symboliquement la fin de l’ordre monarchique (quoique momentanément, puisque plusieurs restaurations monarchiques eurent lieu au XIXème siècle) en France.

C’est ce jour que les troupes des forces armées françaises défilent sur les Champs Elysées à Paris, le matin.

Au soir, des feux d’artifice sont tirés dans la plupart des villes et villages et sont suivis de nombreux bals populaires (comme le bal des pompiers).

C’est un jour de célébration de la Nation, de la République, mais aussi une fête populaire où les masses sortent assister au spectacle et danser.

 

Le 15 août – L’Assomption

Tout comme est célébrée l’ascension aux cieux de Jésus Christ, celle de la vierge Marie est également déclarée jour fériée en France. Selon l’Eglise, la mère de Jésus a été « élevée au ciel » à la fin de sa vie. Depuis 1638 donc, la France célèbre la Vierge Marie, qui selon Louis XIII, aurait permis à sa femme (Anne d’Autriche) de tomber enceinte.

Ce jour férié est très souvent signe en France de chassé-croisé (mais surtout de retours) sur les routes des vacances, puisqu’intervenant vers la fin des vacances d’été et peu avant la rentrée de septembre. C’est souvent ce jour qui est choisi comme fin des vacances, et est souvent synonyme de cauchemar sur les routes !

 

Le 1er novembre – La Toussaint

Souvent associée à la « Fête des morts », la Toussaint est une fête chrétienne célébrée le 1er novembre.

En France, pour la Toussaint, la tradition est de se rendre au cimetière pour se recueillir sur les tombes des proches défunts, et les fleurir. C’est le deuxième jour férié avec le lundi de Pâques qui apparaît dans le calendrier avec la signature du Concordat de 1801.

 

Le 11 novembre

Deuxième jour férié lié à une guerre mondiale, le 11 novembre signe la capitulation allemande de 1918, à Rethondes. L’événement est connu pour être intervenu au bord d’un wagon restaurant du train d’Etat major du maréchal Foch, en forêt de Compiègne, rassemblant généraux alliés et Allemands.

Le 11 novembre devient officiellement une fête nationale le 24 octobre 1922 par décision du Parlement. Chaque année, des cérémonies officielles ont lieu dans la plupart des communes de France, en hommage aux combattants tombés au feu, proche des « monuments aux morts ».

 

Le 25 décembre

Dernière fête de l’année calendaire, et probablement la plus célébrée, Noël est le 11ème et dernier jour férié, et commémore la naissance de Jésus.

Si en réalité, nous ne connaissons ni l’année ni le jour exacts de sa naissance, c’est ce jour qui a été désigné par l’historien romain Sextus Julius Africanus, qui estimait la date de conception de Jésus au 25 mars … et donc 9 mois plus tard, le 25 décembre marque Noël (ou Nativité).

Il s’agit probablement de la fête religieuse la moins religieuse en France, puisque par tradition, des non-chrétiens (principalement athées) célèbrent Noël chaque année. Qu’il s’agisse du réveillon le 24 décembre ou du 25, les français procèdent alors à l’échange de cadeaux autour du sapin, et profitent de repas familiaux fastueux.

A noter qu’en Alsace-Moselle, un 12ème jour férié est célébré, le 26 décembre, la « Fête des Familles », dans le prolongement de Noël.

 

Voilà, nous espérons que vous en saurez désormais plus que l’histoire et la culture française avec cette petite leçon sur les jours fériés célébrés en France !

 


Vous souhaitez en savoir plus sur la culture française ou apprendre à parler le français ?

Contactez nous dès à présent !